Towton Street

Et voila. Un an et demi plus tard. Nous sommes “chez nous” depuis Decembre dernier, et c’est grace a vous. Rappelez-vous “notre projet“, votre genereuse contribution qui nous a permis de nous aider a construire un avenir.

Octobre dernier, nous voila ENFIN residents du pays. Resident permanents j’entends. Jusqu’alors nous n’etions que “temporaires”. Le statut de resident permanent s’obtient difficilement et est surtout une affaire de patience (et de sous).
Une semaine plus tard, le 14, voici Brieuc qui pointe son nez, a 9h du matin (voir Walkabout.be pour le recit, en Anglais celui la).

Armes de notre visa, on profite de mon conge parental pour aller faire le tour des banques, car nous avons flashe sur une petite maison, enfin on a surtout flashe sur le jardin pour etre honnete. Un bloc de gazon, c’est tellement rare a Perth, que ces 700m carres de pelouse nous font de l’oeil. Surtout que la precedente proprietaire y a passe du temps a developper ses pare-terres de fleurs, surtout les rosiers. On s’y imagine deja, avec nos poules et notre potager, alors que Brieuc n’a pas quatre jours.

Un mois se passe, entre l’accord de la banque, l’acceptation de l’offre, les experts, … et nous emmenageons le 02 Decembre, grace a l’aide precieuse de Sandrine venue nous rendre visite dix jours.

La cuisine etait vraiment minuscule, on a donc decide de la remplacer, et de faire tomber les deux murs qui la separent de la piece de vie. Apres tout, c’est dans la cuisine qu’on passe le plus de temps, ou en tout cas, autour. On s’embarque ainsi pour cinq semaines de travaux. D’abord virer les murs, poser une poutre car l’un d’eux est un mur porteur. Ensuite, les menuisiers, plombiers, electriciens, cuisinistes et autres plafonneurs se succedent, un peu trop lentement a notre gout.
Mais apres un gros mois de cuisine sur la terrasse, et de poussiere un peu partout, la voila enfin finie. Elle a tourne de 180 degres, les feux se trouvant maintenant sur le plan de travail. Plus d’espace, plus de placards, et surtout plus de lumiere.

Je vous fait la visite.

Notre rue (Towton Street) se trouve a Redcliffe, une commune au sud-ouest de la ville, a cote de l’aeroport. Malgre qu’il ne soit qu’a 5km, on entend peu les avions car nous sommes parralleles aux pistes. La rue est en cul de sac, il y a un parc a cote, avec un petit etang (Brieuc adore s’y promener et s’y endormir avant le second tour du lac). La maison est en “trois facades” et partage un mur avec le voisin (la notre est a l’avant du bloc, sur la droite).

On entre directement dans la piece de vie, mais a terme, on condamnera cette porte pour ne plus utiliser que la porte-fenetre donnant sur la terrasse.
Nous voici dans la salle a manger, la cuisine est a l’arriere, et le salon sur la droite. Brieuc a “son coin” derriere le canape, il dirige celui qui cuisine.

Le salon doit encore etre repeint, et les cadres accroches, on attendait la fin des travaux.

Un couloir mene a la buanderie (qui mene elle aussi dehors), ensuite a la salle de bain (qu’on va aussi refaire parce qu’elle est trop petite et pas tres pratique). Ensuite les trois chambres. La chambre d’amis sert pour l’instant de refuge quand Brieuc se reveille la nuit et a besoin de compagnie.

Le jardin est a l’arriere, on y accede par la terrasse dont la moitie est couverte, pratique quand il pleut, ou que le soleil tape. Le potager en bacs prend forme. Derriere, on a deux abris de jardin. Un pour Brice (outils, materiel de camping, moto, …) et un pour Claire (outils de jardinage, semences, nourriture des poules, …). Et puis les poules, deux petites jeunettes qui ne donnent pas encore d’oeufs, et qu’on n’a pas encore nomme.
Au fond du jardin, un joli banc recupere en occase, qui nous rappelle celui de Bourgeois, fait face a une pergola pour prendre le the, ou qu’on transformera un jour en serre, on ne sait pas encore tres bien.

L’avant de la maison est aussi utilise, d’abord pour un second potager, et puis quelques fleurs et arbres qu’on fait pousser pour rajouter un peu de fraicheur en ete.

On s’y send bien dans cette maison, et on espere que Brieuc aura des petits freres et soeurs bientot pour partager son jardin, qu’il affectionne particulierement ; des qu’il pleure un peu, hop, un tour du jardin, les fleurs, les oiseaux, et c’est fini, en 3 secondes il retrouve le sourire. Certes il y a encore du boulot. Accrocher les cadres, repeindre le plafond, carreler la cuisine, changer le parquet flottant par un plancher, refaire la salle-de-bains, virer les affreuses armoires-miroir de la chambre, planter des pommiers en espalier pour faire de l’ombre au jardin, couvrir les deux abris de plantes grimpantes, installer une citerne a eau de pluie, construire une pergola au dessus de la terrasse et la couvrir de vigne, etc etc mais Rome ne s’est pas faite en un jour 🙂

Merci encore a tous ceux qui nous ont aide de vos “briques”. On en a fait une jolie maison. La chambre d’amis, c’est la votre, venez.

Laissez nous un petit mot